Site internet de la Fédération des Assemblées de Dieu, églises évangéliques de Guadeloupe

Le mot du Président

Une oeuvre de plus de 50 ans...

L’an 2019 a marqué les 50 ans des Assemblées de Dieu en Guadeloupe.
Composante de cette grande famille spirituelle présente dans plus de 150 pays arrivée en Guadeloupe en 1969.
Aujourd’hui, soucieux de garder et de transmettre le message apostolique, nous accomplissons le mandat consistant à faire des nations des disciples, les formant pour le service de Jésus-Christ et les préparant pour la prochaine venue du Seigneur.
Le monde et les mœurs ont bien changés (se sont bien dégradés) depuis ces cinq dernières décennies, ce malgré le fulgurant progrès de la technologie.
Nos sociétés sont gangrenées mondialement par un seul et même mal pouvant revêtir de multiples formes d’expression. Ce dernier porte un seul et unique nom : c’est le Péché
C’est un mal qui détruit la structure familiale, il est la matrice de la cupidité qui de par son application crée et augmente la misère mondiale.
Ce mal que l’on croirait aujourd’hui démodé d’en parler, à déstructuré l’économie des peuples et a favorisé l’anarchie, l’individualisme et l’extrémisme en tout genre.

Je voudrais rappeler à ceux qui accepteront de lire ces quelques mots que le seul vaccin, le seul sérum contre ce mal c’est l’Évangile tel que le christ l’a enseigné. Une parole capable de produire une véritable prise de conscience qui aboutit à un changement profond tant sur le plan structurel que fonctionnel dans la vie des hommes.
Pour faire face à ce mal, l’église à reçu du Christ lui-même un mandat, une vocation. Face à ce délitement spirituel de notre société, l’Eglise ne peut négliger son mandat à savoir : « prêche la parole en toute circonstances favorables ou non » (2 Timothée 4:2)

Si les temps sont difficiles, si l’infidélité doctrinale est assise dans les assemblées des saints et si l’apostasie se bat pour être le portier de nos temples, l’écho qui parvient à nous, ouvriers de ces heures dernières est celui-ci : « je bâtirai mon église et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle » Matthieu 16:18.

Fred TAGLIAMENTO, Président de la Fédération des Assemblées de Dieu de Guadeloupe